33_Each_part_of_my_feminityAlors oui bien sûr vous allez me dire « oh mais damned je ne bois jamais, je suis outré »…Oui bien sur je compr…Bon, je ne suis pas crédible, on arrête l’hypocrisie et on en revient au sujet principal : pourquoi l’alcool nous rend ivre…

C’est vrai pourquoi d’un coup, nous sommes désinhibés youhouuu… C’est dû à nos petites cellules nerveuses qui nous permettent de réfléchir, agir etc… Pour résumer tout d’abord, l’alcool va agir comme un virus sur un ordi et pirater les infos qui parviennent à notre cerveau…

Plus spécifiquement, dans notre cerveau, les infos (coordination des mouvements, langage, temps de réaction par exemple) circulent grâce à des substances chimiques : les neurotransmetteurs qui vont eux être reçus par leurs récepteurs situés sur nos tites cellules nerveuses… Ca c’est ce qui se passe dans un état sobre ;p… Quand on boit de l’alcool, qui passe facilement et rapidement dans le sang, donc qu'on absorbe de l’éthanol, et là ça se complique…et oops ou hips…^^

L’éthanol va se fixer sur les récepteurs des neurotransmetteurs (nommés récepteurs NMDA ou N-methyl-D-Aspartic acid) au niveau de nos synapses (c'est-à-dire les zones d’échanges d’infos entre nos neurones, ce qui devient compliquer pour certains qui n’en ont qu’un xD), et va pirater le message nerveux, soit en le amplifiant, soit en le diminuant. Or les récepteurs bloqués par l’éthanol sont ceux des synapses contrôlant nos divers comportements, d’où cette modification du comportement après un ou deux (ou plus) petits verres…

Les problèmes moteurs sont aussi dus à notre pauvre cerveau mal informé qui comprend plus rien de ce qui lui arrive… En temps normal, notre oreille interne informe notre cerveau, permet à notre corps de se maintenir en équilibre, et coordonne le rattrapage (pas tout le temps ça :p) avec nos pieds et nos mains. Mais ce petit vilain d’alcool, il va fausser ces infos d’équilibre arrivant à notre cerveau, et du coup, on a avoir une démarche titubante… Pour faire une petite private joke : « la liiiiiiigne, on se va se Colisée » ^^

De même, si on a tendance à voir trouble en plus de dire des choses imbéciles tel que "Je vais m'assoir comme ça je serais assis et j'aurais pas à m'assoir" ou "Je suis bourré ça me soule!!", c’est que les infos envoyées par la rétine sont aussi faussées, et du coup notre cerveau, il ne peut plus fusionner les images (il est pas doué aussi).

Pour finir, parlons gueule de bois… Tout simplement due à une forte déshydration, puisque l’éthanol va aussi bloquer la production d’hormone antidurétique qui régule l’envie de pipi entre autre… On va produire plus d’urine qu’on absorbe d’eau (je me rends compte que cette phrase est très glam xD)…D’où on est assoiffé le lendemain (et pas à cause d’une soudaine tendance vampirique à mon désespoir :p)… Bien sûr vous allez me dire… « Non, gueule de bois, Moi ? Jamais…Je tiens l’alcool… » Pareil…Rappelez-moi cependant que quand je commence à parler anglais, c’est que mes neurotransmetteurs sont trop bloqués, y’a des embouteillages, et que leurs klaxons vont me donner mal de crâne le lendemain ;).